Équilibre alimentaire

Nos conseils pour manger plus équilibré

Voulez-vous savoir comment manger sainement et de façon équilibrée ? Découvrez, à travers cet article, quelques conseils qui vous aideront à mieux manger.

Choisissez les bons gras

les aliments riches en bonnes graisses

A découvrir également : Se détendre et se ressourcer au Spa Aphrodite à Giens

Premièrement, sachez que manger du gras est essentiel pour être en bonne santé et avoir de l’énergie. Cependant, cela ne signifie pas que vous devrez intégrer des pizzas ou des frites dans tous vos repas. Vous devez limiter les gras transformés qui se trouvent dans certains produits et qui sont à l’origine du mauvais cholestérol.

À l’inverse, optez pour les aliments riches en bonnes graisses (oméga 3). Privilégiez alors les recettes à base de poissons gras (saumon, morue, hareng…), d’œufs et de noix.

En parallèle : Bienfaits de la balnéothérapie pour la santé

Consommez plus de légumineuses

Consommez plus de légumineuses

On consomme en moyenne 11 g de légumineuse par jour, ce qui correspond à un apport beaucoup trop faible. Or, les légumineuses sont une excellente source de vitamines, de protéines, de minéraux et de fibres. Elles peuvent vous protéger des cancers, du diabète et des maladies du cœur.

Ainsi, n’hésitez pas à intégrer souvent des pois cassés, des pois chiches, des lentilles, ou encore des haricots blancs à vos menus.

Consommez plus de céréales complètes

les céréales complètes

S’il est possible de trouver des céréales presque partout dans notre alimentation (pâtes, riz, pizza, farine, crêpes…), il est plutôt conseillé de se tourner vers celles qui sont complètes. Ces dernières sont plus rassasiantes et vous permettent donc d’éviter de grignoter. Les céréales complètes contiennent aussi plus de vitamines et de minéraux, en plus d’améliorer le confort digestif.

D’autre part, les céréales complètes joueraient un vrai rôle dans la réduction des maladies chroniques et des maladies cardiovasculaires. Cependant, vous devrez privilégier le bio, étant donné que la conservation de ces céréales se fait par traitement chimique.

Limitez la consommation de viande

Limitez la consommation de viande

On mange souvent de la viande au déjeuner et au dîner. L’agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation recommande alors de limiter cette consommation à 500 g par semaine pour le bœuf, le porc et l’agneau.

En ce qui concerne la charcuterie, elle doit être seulement de 25 g par jour, ce qui est donc plus drastique. À l’inverse, il est conseillé de consommer du poisson au moins 2 fois par semaine. Ce, en alternant le poisson maigre et le poisson gras. Toutefois, il faut éviter de les préparer frits, salés ou fumés. Les cuire à très haute température risque aussi de réduire leur intérêt nutritionnel.

Limitez les sucres

Limitez les sucres

On consomme souvent du sucre sans forcément le savoir. Ainsi, il est important de faire attention à ce que notre apport en glucides ne soit pas trop important. Sachez alors qu’un verre de jus de pomme correspond à 21 g de sucre, autrement dit à 5 morceaux. Une canette de soda, quant à elle, équivaut à 36 g de sucre, c’est-à-dire à 9 morceaux. Un yaourt aromatisé, lui, correspond à 5 morceaux de sucre, c’est-à-dire à 18 g.

De plus, il faut savoir que le sucre ne présente aucun intérêt nutritionnel pour notre organisme, contrairement au gras. Notre organisme en produit d’ailleurs de façon naturelle via les graisses et les protéines. De ce fait, le mieux est de privilégier les jus fraîchement pressés.